Administrator, auteur/autrice sur Bienvenue sur le site de la commune de Boeil Bezing - Page 3 sur 4

L’accueil

Une centaine d’enfants sont actuellement accueillis.

Les services

Deux services sont organisés entre 12h15 et 13h30.

Le repas est assuré les Lundi, Mardi, Jeudi et Vendredi.

Le tarif

Les repas sont à 3,20 €.

Les menus

MENUS – SEMAINES 18 à 27 2024

MENUS – semaines 36 à 43 2024

Les modalités d’inscriptions et annulations

Les inscriptions et annulations doivent se faire le plus tôt possible et au plus tard la veille avant 12h à l’adresse mail suivante cantine.boeilbezing@gmail.com

ou en déposant les fiches d’inscriptions à la mairie (accueil ou boite aux lettres). Les mails et appels adressés à la mairie ne seront pas pris en compte.

Fiche inscription cantine hebdomadaire

Fiche inscription cantine à l’année

Un Relais poste est ouvert au Tabac-Presse Café du Centre

Les Coordonnées
Adresse : 2 rue des Pyrénées
Téléphone : 05 59 53 20 06

 

Les horaires d’ouverture

Du lundi au vendredi de 7h30 à 13h et de 16h à 19h
et du samedi au dimanche de 9h à 13h 

Les services 

  • Vente de timbres-poste à usage courant
  • Vente d’enveloppes Prêt-à-Poster et d’emballages Colissimo
  • Fourniture d’autres produits courrier/colis sur commande
  • Dépôt des objets y compris recommandés
  • Retrait de lettre et colis en instance- services de proximité
  • Retrait en espèces pour les titulaires de CCP et de livret A dématérialisé à titre de dépannage (limité à 150€ par période de 7 jours consécutifs et par compte)

 

Les collectivités  Les membres
Communauté de communes du
Pays de Nay
Représentants : Marc DUFAU, Nathalie SALVAYRE
Syndicat d’eau et d’assainissement du Pays de Nay
Délégués titulaires : Serge TASTET, Bernard BAGET
Délégués suppléants : Ludovic POUTS-SAINT-GERME, Marc DUFAU
Syndicat de défense contre les inondations du bassin du Lagoin Délégués titulaires : Hugues BEAUCULAT, Pierre-Henry NAU-HENDEL
Délégués suppléants : Serge TASTET, Marc DUFAU
Syndicat intercommunal du
gave de Pau
Délégués titulaires : Serge TASTET, Pierre-Henry NAU-HENDEL
Délégués suppléants
: Vincent THELMAT, Isabelle PLÂTRE
Syndicat des Energies des
Pyrénées Atlantiques
Délégué titulaire : Bernard BAGET
Délégué suppléant: Vincent THELMAT
Syndicat d’irrigation de
la Plaine du Lagoin
Délégué titulaire : Serge TASTET
Délégué suppléant: Pierre-Henry NAU-HENDEL

Jean-Jacques Pèes : Le bâtisseur aux 5 mandats.

Jean-Jacques Pèes à son bureau, en 1992.


En ce début de mois de décembre, Jean-Jacques Pèes, maire honoraire de Boeil-Bezing nous a quittés. Son village lui rend hommage.

Né en 1934, agriculteur de son métier, il accède à la fonction de maire pour la première fois en 1971. Il est alors célibataire, mais en 1975 il épouse Maïté et ils auront deux garçons.

Ses mandats ont été marqués par plusieurs réalisations utiles au développement du village. Dans les années 70, il préside à l’agrandissement de l’école avec 3 salles supplémentaires. 

Un peu plus tard, la municipalité acquiert une propriété où sera installée la nouvelle mairie inaugurée en 1982.

Un gros effort est aussi porté sur la voirie avec l’élargissement et l’aménagement de beaucoup de chemins communaux et en 1974 les rues de Boeil-Bezing reçoivent des noms.

Dans les années 80, sont réalisés un pont tout tonnage sur le Lagoin, puis le terrain de football « du haut ». S’y ajoutent deux courts de tennis. En septembre 1984, la cantine ouvre ses portes pour la première fois à l’école. En 1987, la poste est déplacée et le centre du bourg aéré pour faciliter le stationnement.

En 1990, la Maison pour tous est achevée et mise à la disposition des nombreuses associations du village. Le stade est équipé de tribunes en 1992 et d’un nouveau bâtiment pour le tennis en 1996. Un nouveau cimetière est créé en 1997.

En 2001, il cède sa place à Marc Dufau, après 30 ans à la tête du village, ce qui constitue à ce jour le plus long parcours d’un maire dans l’histoire de Boeil-Bezing.

Jean-Jacques Pées fut aussi très impliqué dans les actions intercommunales au sein du Pays de Nay : le projet de voie rapide, le remembrement, dont il s’applique de démontrer le bénéfice auprès de ses pairs agriculteurs, le CODEL dont il présidait la commission Agriculture-Agro-alimentaire et le Sivom dont il devient premier vice-président en 1993. A ce titre, il supervise la conception du réseau d’assainissement dans la plaine et le déroulement des chantiers liés à ce gros projet.

Au moment de la création de la Communauté de Communes, il négocie l’acquisition d’un terrain à Boeil-Bezing pour une des deux futures crèches intercommunales.

Membre du PS, il ne briguera pas de mandat au-delà de sa commune.

Nous avons interrogé quelques-uns de ses plus anciens collaborateurs ainsi que le maire en exercice qui témoignent du plaisir qu’ils ont eu à travailler avec Jean-Jacques Pées :

Joseph Malaganne (conseiller de 1971 à 2001) :

C’était un homme vraiment impliqué pour son village, quelqu’un qui n’aimait pas le conflit et a su travailler avec des personnes de sensibilités différentes.

Jean Heuré (conseiller de 1971 à 1989) :

Il était capable de démarrer la journée à 4 heures du matin pour l’exploitation agricole et d’être prêt pour une réunion le soir. Il aimait la ponctualité, et en donnait l’exemple.

Robert Séville (conseiller de 1977 à 1983 et adjoint de 1983 à 2001) :

Jacques avait un bon contact avec tout le monde et une bonne écoute de chacun. Il était moderne et soucieux de proposer de bons équipements et de bonnes activités pour les jeunes. Il a montré aussi une grande capacité d’anticipation pour préparer les projets futurs. Sa carrière a été marquée par sa compétence, sa rigueur et sa recherche de l’intérêt général.

Marc Dufau (maire depuis 2001) :

Jacques était doté d’une intelligence supérieure et d’une solide culture générale, guidé par des valeurs humaines il a décidé en 1971 de s’engager au service des autres. Diriger une commune n’est pas une mince affaire, cependant cela semblait facile pour lui, avec des décisions toujours prises avec clairvoyance, droiture et en privilégiant l’intérêt général. Tout semblait naturel et inné, et pendant 30 ans, il a pris plaisir dans cette gestion communale. Visionnaire il a, à la fois, contribué à la construction de la communauté de communes et a su investir pour projeter sa commune vers l’avenir tout en restant un administrateur rigoureux. Il a marqué l’histoire de Boeil-Bezing.

La Famille Bernadotte

Le château, vaste édifice carré, domine une partie du village. Il fut édifié au début du XIXe siècle siècle par la famille Bernadotte.

Jeanne de Saint-Jean (1728-1809), mère du maréchal de Bernadotte, est née à Boeil. Le 20 février 1754, elle épousa Henri de Bernadotte, à Boeil.
Leur fils Jean-Baptiste devint maréchal de Napoléon, puis roi de Suède et de Norvège sous le nom de Charles XIV de Suède.
Son neveu est enterré à Boeil-Bezing.

Emma Liebel

Aimée Médebielle dite Emma Liebel, née à Pau le 13 septembre 1873 et décédée à  près de Pau le 30 janvier 1928, est une chanteuse française.

Elle débute sous le nom d’Emma Liebel à Toulouse vers 1900. Dès 1910, elle chante à Paris à l’Étoile-Palace puis, de 1912 à 1914, elle est à l’affiche de Pacra, de Chansonia etc. Elle enregistre ses premiers disques vers 1910. On comptera 200 disques 78 tours à son actif. Boeil-Bezing

Ses succès discographiques lui valent le surnom de Reine du phono. Sa popularité est telle qu’en 1925, elle reste trois mois d’affilée à l’Européen. C’est sa dernière apparition en public à Paris.

Emma Liebel rentre au pays en 1926, y achète un terrain où elle fait bâtir un café-cabaret dont elle anime les soirées.

Décédée en janvier 1928 à l’age de quarante sept ans elle est enterrée au cimetière de l’église de Boeil-Bezing.

Écouter Emma Liebel sur YouTube :
https://www.youtube.com/watch?v=riVpfMCUf4o
https://www.youtube.com/watch?v=cTECc389qiY

Carl Einstein

Carl Einstein, ou Karl Einstein, est un historien de l’art et écrivain allemand, né le 26 avril 1885 dans une famille juive à Neuwied (Province de Rhénanie) et mort le 5 juillet 1940 (à 55 ans). Il appartient au courant de l’expressionnisme, et fut, par ailleurs, un collaborateur de Jean Renoir.

Anarchiste, il 

combat pendant la révolution sociale espagnole de 1936.

Afin d’éviter de tomber aux mains des nazis, il se suicide en 1940 en se jetant du pont surplombant 

le gave de Pau, à la hauteur du sanctuaire de Betharram. Son corps retrouvé à Boeil-Bezing est enterré dans le cimetière situé au pied de l’église de Boeil-Bezing.

 

Jérémy Chardy

Jérémy Chardy , né le 12 février 1987 à Pau (Pyrénées-Atlantiques) , est un joueur de tennis français, professionnel depuis 2005.

En simple, il a remporté un tournoi du circuit principal (Stuttgart en 2009) et atteint deux finales. Il s’est classé sept fois dans le top 50 mondial en fin d’année et a atteint la 25e place mondiale en 2013.

En double, il a remporté sept tournois (dont l’ATP 500 de Rotterdam en 2019) et atteint neuf finales dont celle de Roland-Garros. Il s’est classé une fois dans le top 50 mondial en fin d’année et a atteint la 39e place mondiale en 2015.

Membre de l’équipe de France de Coupe Davis, il remporte la compétition en 2017, participant au quart de finale contre la Grande-Bretagne.

Il a passé son enfance à Bœil-Bezing dans le Béarn (Pyrénées-Atlantiques) et réside depuis 2018 à Londres. 

Depuis 2019, il est co-directeur du tounoi Téréga de Pau. Ce tournoi ATP Challenger 100, co-organisé par Audrey Roustan et Jérémy Chardy,accueille les joueurs classés entre la 50e et la 150e place mondiale.

En 2020 il a intégré le prestigieux conseil des joueurs ATP dans lequel il siège aux cotés de Roger Federer de Rafael Nadal ou de Andy Murray entre d’autres grands champions pour parler des orientations de l’ATP et défendre l’intérêt des joueurs.

Ordures ménagères et tri sélectif

Ramassage des ordures ménagères

Horaire : tous les jeudis
Ramassage sélectif (Conteneurs jaunes) : Voir calendrier en cliquant ici.

Lien site CCPN ordures ménagères

Déchetterie d’Assat

Horaires d’ouverture

Lundi : 9h/12h -14h/18h

Mardi : 9h/12h -14h/18h

Mercredi : 9h/12h – 14h/18h

Jeudi : Fermé

Vendredi : 9h/12h – 14h/18h

Samedi : 9h/12h – 14h/18h

Adresse :35 route du Pont 64510 ASSAT

Tél : 05 59 82 04 45

 

Déchetterie d’Asson

Horaires d’ouverture

Lundi : Fermé

Mardi : 9h/12h -14h/18h

Mercredi : 9h/12h – 14h/18h

Jeudi : 9h/12h – 14h/18h

Vendredi : 14h/18h

Samedi : 9h/12h – 14h/18h

Adresse : RD35/chemin Bengues 64800 ASSON

Tél : 05 59 27 68 86

 

Déchetterie de Coarraze

Horaires d’ouverture

Lundi : 9h/12h -14h/18h

Mardi : Fermé

Mercredi : 9h/12h – 14h/18h

Jeudi : 9h/12h – 14h/18h

Vendredi : 9h/12h – 14h/18h

Samedi : 9h/12h – 14h/18h

Adresse : Parc d’Activités Economiques Monplaisir 64800 COARRAZE

Tél : 05 59 13 81 04

 

La micro-déchetterie de Haut de Bosdarros

Horaires d’ouverture :

Chaque 4ème samedi du mois

  • 22 Janvier
  • 26 Février
  • 26 Mars
  • 23 Avril
  • 28 Mai
  • 25 Juin

A partir du 1er juillet 2022, le site sera fermé définitivement. Une réhabilitation sera réalisée

 

Télécharger la plaquette déchetterie

Boeil-Bezing

Boeil-Bezing, logé en Béarn au sud-ouest du département des Pyrénées-Atlantiques et de la région Nouvelle Aquitaine, se situe à 6 kms de Nay, 18 kms de Pau et 30 kms de Lourdes.

Le village s’étend sur près de 850 hectares, à une altitude d’environ 234 m offrant des paysages très variés : forestiers, naturels, agricoles, bâtis.

Nombre d’habitants : 1310

La commune est intégrée depuis l’année 2000 à la Communauté de Communes du Pays de Nay.

Diaporama 2020

 

BBezing_aerienne

BBezing_aerienne
Boeil-Bezing se situe à 5 kms de Nay, 12 kms de Pau et 30 kms de Lourdes.

Le village s’étend sur près de 850 hectares, à une altitude d’environ 230m offrant des paysages très variés entre plaine et coteau, saligue et bois.

La population connait une expansion. Au dernier recensement, elle était de 1262 habitants.

Boeil-Bezing est intégré depuis l’année 2000 à la communauté de communes du Pays de Nay où siègent les 24 communes de Nay-Est et Nay-Ouest.

 

 

situationgeo

L’encadrement et l’enseignement primaire des enfants sont organisés autour de 3 bâtiments.

  • celui de la maternelle comprend au rez-de-chaussée les salles de classe maternelle et à l’étage une salle de classe élémentaire et la bibliothèque.
  • un deuxième de plain pied abrite les 4 salles de classe élémentaire et le préau.
  • le troisième, de type préfabriqué, accueille la garderie dans un espace annexe.

Les Coordonnées
Adresse : 1 Rue Henri IV, 64510 Boeil-Bezing
Téléphone :   05 59 53 26 90

 

Les sentiers

De nombreux itinéraires de sentiers traversent la saligue, dans la partie basse du village.

Cet espace naturel préservé, longe le gave de Pau et concerne un environnement spécifique aux variétés animales et botaniques propres. C’est un milieu fragile que l’on peut découvrir au pas du promeneur.

Ces sentiers relient plusieurs villages. Deux passerelles permettent d’aller d’un bord à l’autre du gave.

Consulter les itinéraires sur le site de la CC pays de Nay

Le chemin Henri IV

Le chemin dit « Henri IV » va de Pau à Lourdes et traverse notre commune sur sa partie haute.

Marcheurs, vététistes, cavaliers l’empruntent et parcourent  ses sentes boisées où chevreuills et écureuils peuvent être croisés. Des points de vue sur la Plaine et le Piémont s’offrent au regard tout au long de la marche.

Les cours d’eau qui traversent le village

Le Gave de Pau

Sa source se situe au cirque de Gavarnie (classée en 1997 comme patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO) dans le département des Hautes Pyrénées. Il porte le nom de Gave de Pau à partir de Luz Saint Sauveur recueillant les eaux du gave de Gavarnie et du Bastan. Sa longueur est de 193,1 km.

Lire l’article : Le Gave de Pau – PDF 

Le Lagoin

Le Lagoin naît sur la commune de Saint-Vincent, à 410 m d’altitude. Il traverse les bois de Coarraze puis débouche dans la plaine de Nay. Son cours suit alors la bordure nord de cette plaine, au pied des coteaux. Il se jette dans le Gave de Pau à Aressy. 

Lire l’article : Le Lagoin – PDF

Le canal de la plaine

La prise d’eau s’effectue dans le Gave de Pau entre Montaut et Coarraze. Le canal d’amenée longe le Gave et la voie ferrée, puis pénètre dans un tunnel de 200m sous le château de Dufau (Coarraze) pour rejoindre le répartiteur de Coarraze où s’opère une bifurcation donnant naissance à deux branches bien distinctes :

Le Lagoin réalimenté : au niveau du répartiteur, une partie des eaux est dirigée vers le Nord-Est où elles servent à soutenir le débit du Lagoin – qui donne son nom à l’ouvrage.

Lire l’article : Le Canal de la Plaine – PDF

Le canal du Baniou

Ce canal remonte à un temps que l’on pourrait presque considérer comme immémorial. On retrouve sur Boeil Bezing, un moulin construit en 1611 par la famille Foursans qui est répertorié sous le nom de Fort Sans au cours du recensement de 1385. 
Ce canal privé appartenait à des meuniers, s’y ajoutèrent plus tard des scieries et des batteuses.

Lire l’article : Le canal du Baniou – PDF

Lire également

Le canal du Lagoin et la branche des coteaux – Jean Loup Gazzurelli – PDF

 

Back to top